Résultats du Baccalauréat 2018 – L’analyse du Président de l’UNAPEES, Abdoulaye FANE

Abdoulaye Fané Président de l'UNAPEES

« Nous ne sommes pas du tout satisfaits du taux de réussite. Nous avons noté une moyenne nationale qui tourne autour de 30% depuis une décennie. C’est un indicateur qui montre que la situation est dramatique. On peut convoquer les grèves ayant comme conséquences la baisse de niveau. Il faut y remédier. Nous faisons appel à la responsabilité des autorités étatiques. Le Gouvernement qui a en charge de la politique de l’éducation. Il faudra que l’Etat prenne ses responsabilités, car nous avons une année d’étude sur 10 ans à cause des perturbations.

Le premier levier de pacification du système est le respect des accords signés entre l’Etat et les syndicats d’enseignant. Nous nous sommes rendus compte que des rencontres sont pendantes depuis le 30 Avril où le Premier ministre avait pris l’engagement de faire un monitoring des accords. Si l’Etat respecte ses engagements vis-à-vis des syndicats d’enseignant, la communauté éducative, notamment nous parents d’élèves, en tant que sentinelle, veillera à ce que tout se passe bien. A mon avis c’est la première mesure à prendre pour tendre vers l’apaisement. »

Abdoulaye Fane, Sud Quotidien du 07 août 2018

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *